Les pochettes pour la plastification du document

Les pochettes pour la plastification du document

La qualité d'une pochette à plastifier, au delà de sa composition chimique, vient essentiellement de la répartition de la quantité de plastique (PET) et de colle qui entrent dans sa fabrication.

Pour faire des économies, certains industriels "rusés" (on est à la limite du pléonasme là) ont rogné sur la quantité de plastique et augmenté la quantité de colle. Ce qui fait que les pochettes de plastification font toujours la même épaisseur en apparence, à froid avant d'être réchauffées par la plastifieuse.

Elles coûtent moins cher à produire, la colle étant moins onéreuse à fabriquer que le plastique.

Pochettes identiques à froid

Par contre, après la phase de plastification, il s'avèrera que la couche de plastique est en réalité moins épaisse. Résultat : le document est moins bien protégé !

Les pourcentage de plastique / colle sont très rarement indiqués sur le packaging des pochettes pour plastifieuse. Il faut tester les pochette à plastifier des différents fabricants pour se rendre compte des différences.

Au toucher, on reconnaitra assez vite une pochette pour plastifieuse de bonne qualité et une autre de qualité médiocre (parfois vendues au même prix, parfois bradées à des prix cassés).

Finitions des pochettes

Il existe plusieurs finitions possibles pour les pochettes de plastification de documents imprimés (ou manuscrits). Voici les différents types finition de "feuilles pour plastifieuse" proposées au catalogue :

  • Pochettes brillantes : Pochettes en polyester brillant qui valorise les documents en renforçant les couleurs et en ré-haussant les contrastes.
  • Pochettes Mates : Pochettes en polyester mat, une finition anti-reflets, qui atténuent les reflets dus à la lumière.
  • Pochettes adhésives : Pochettes Brillantes avec une face adhésive, pour appliquer sur un mur ou une surface lisse (porte vitrée par exemple).
  • Pochettes perforées : Pochettes Brillantes A4 perforées (8 trous) à utiliser avec tous les classeurs bureautiques.
  • Pochettes mates/brillantes : Pochettes en polyester avec un traitement anti-reflets mat sur une face et brillante sur l'autre face.

Epaisseur des pochettes

En terme d'épaisseur des pochettes, il faut savoir qu'un micron (symbole µ) représente 1 millième de millimètre (0,001 mm).

Ce qui signifie que 80 microns par face représentent 160 microns au total (les 2 faces réunies), soit 0,160 mm d'épaisseur ; à cela, se rajoute l'épaisseur du document plastifié - papier, photo, dessin.

Pour votre sécurité les pochettes à plastifier sont fabriquées avec des coins arrondis. Cela évite de se griffer lors de manipulations - comme avec des pochettes avec coins carrés qui font des angles vifs et parfois tranchants).

Dans le le cas ou vous auriez besoin de couper vos pochettes pour les adapter à d'autres formats, il existe des arrondisseurs d'angles qui permettent de pallier aux angles vifs.

les pochettes à plastifier les documents

Plastification souple

La plastification souple est réalisée en utilisant des pochettes à plastifier de 40, 60, 75 ou 80 microns par face (ce qui représente 80, 120, 150 ou 160 microns au total hors document).

Ces feuilles souples pour plastifieuses (comme on les nomme parfois) permettent un pliage manuel et/ou un roulage facile du document plastifié sans qu'il soit besoin de créer une rainure dedans pour faciliter le pliage (même si une rainure ne peut pas nuire).

Le degré de protection des pochettes souples dans le temps est moyen, encore que, cela dépend aussi du degré de manipulation. En contrepartie, le prix de ces pochettes est le plus compétitif.

Plastification semi-rigide

La plastification semi-rigide est la forme de plastification standard la plus utilisée : Elle s'effectue avec des pochettes de plastification de 100 ou 125 microns par face.

Ces pochettes ne permettent le pliage du document plastifié qu'en pratiquant une rainure dedans - voir une raineuse manuelle. Le degré de protection des pochettes semi-rigides est élevé, et leur prix reste raisonnable, d'un bon rapport qualité/prix.

Plastification rigide

La plastification rigide nécessite avec des pochettes de plastification de 175 ou 250 microns par face. Ce sont les pochettes les plus épaisses et elles ne permettent pas le pliage d'un document plastifié. Le degré de protection des pochettes rigides est le plus élevé qui soit, et leur prix est relativement élevé également.

Note : Il est recommandé de laisser une marge minimum de 3 mm tout autour du document à plastifier

Et ce afin que ce dernier soit parfaitement scellé et totalement étanche. Ainsi lorsque vous choisissez la taille de vos pochettes pour plastifier, ajoutez 6 mm à la largeur et à la longueur du document pour obtenir une plastification parfaite. Les pochettes Plastifieuses.fr comportent déjà les 6 mm nécessaires à la bordure de 3 mm autour du document.

Qui utilise la plastification ?

La réponse est simple : toute personne ou organisation qui a besoin de protéger des documents peut recourir à la plastification. Plastifier un document permet d'éviter les ré-impressions inutile en cas de détérioration de l'original. C'est une source d'économies et de gains de temps précieux.

Au delà du fait de protéger les imprimés, cette technique a aussi l'avantage de valoriser et de distinguer un document parmi d'autres plus banals. Un Curriculum Vitae dans le cadre d'une recherche d'emploi par exemple, un prospectus ou un mailing dans le cadre d'une opération publicitaire.

D'autres raisons professionnelles peuvent aussi amener des entreprises à commercialiser de la prestation de plastification à façon à leurs clients. On songe aux imprimeurs naturellement, mais aussi aux copy-shop ou aux entreprises de reprographie.

Tout le monde peut plastifier

C'est pour ces raisons que la clientèle de Plastifieuses.fr est très diversifiée :

  • Particuliers,
  • Auto-entrepreneurs, Soho, TPE,
  • Associations, Fondations,
  • Maternelles, primaires, Collèges, Lycées, Facultés,
  • Professions libérales,
  • Industriels divers,
  • Artisans,
  • Commerçants,
  • Grandes entreprises,
  • Entreprises publiques (SNCF, EDF),
  • Administrations (ANPE, ASSEDIC, DDE, CAF, CNAM),
  • Hôteliers, Restaurateurs,Campings, Discothèques,
  • Police, Gendarmerie, Armée,
  • Grande distribution,
  • Banques, Compagnies d'Assurances,

Petit lexique de la plastification

> Adhésivage : L'adhésivage est le fait d'appliquer un film adhésif double face sur une face d'un support pour le rendre auto-adhésif.

> Contre-collage : Le contre-collage est l'action de coller un support (carton, papier ...) sur un support rigide (carton plume, mousse, PVC, ..).

> Encapsulage : L'encapsulage est une technique de plastification qui consiste à envelopper recto verso un imprimé en laissant un débord de plastique autour du document (une marge de 3 mm par coté).

> Façonnage : C'est l'ensemble des opérations de finition qui donnent aux imprimés leur forme définitive (massicotage, rainage, pliage, agrafage, ... voir le matériel pour le façonnage des imprimés).

> Laminage : Le laminage est un thermocollage à chaud sous vide d'un imprimé sur un support rigide ou souple.

> Rainage : Le rainage est l'action de créer une empreinte en creux sur les papiers, bristol ou pochettes plastifiées destinée à faciliter le pliage (voir les machines pour faire du rainage dans les documents).

> Pelliculage : Le pelliculage est une opération de plastification, elle consiste à appliquer un film plastique transparent sur une seule face.

> Stabilisation de température : C'est le niveau de température stable qui permet une plastification constante de qualité.

> Rouleaux chauffés : Ce sont les rouleaux d'une plastifieuses qui ne sont pas "chauffants (c'est à dire de l'intérieur), mais chauffés par un système extérieur (plaque chauffante ou sabot chauffant).

> Rouleaux chauffants : Les rouleaux sont chauffés de l'intérieur par une résistance. Il s'agit de la technologie de chauffe d'une plastifieuse la plus efficace disponible sur le marché.

> Temps de chauffe : C'est le temps qui est nécessaire pour que la plastifieuse atteigne la température de plastification adéquate selon le réglage demandé.

> Vitesse de plastification : Il s'agit de la vitesse de rotation des rouleaux exprimée en cm/mn. On peut aussi l'exprimer en temps nécessaire pour plastifier un document A4.

> Largeur de plastification : C'est la largeur maximum de pochette qui peut être introduite dans une plastifieuse (formats A4, A3 ou A2).

> Plastification photo : Plastifieuse pouvant plastifier les photos numériques et les photos argentiques avec des pochettes standards du fait de sa technologie de chauffe (rouleaux chauffants).

> Mécanisme de déblocage : C'est un système mécanique qui permet de retirer le document de la plastifieuse sur certaines machines.

> Fonction marche arrière : C'est un système motorisé permettant de changer la direction de marche des rouleaux de façon à recentrer le document et la pochette.

Petit rappel

La plastification par pochettes à chaud consiste à insérer du papier dans une pochettes à plastifier en polyester puis de passer le tout dans une plastifieuse qui, grâce à son système de chauffe, va fondre la colle de la pochettes (polypropylène) sur le document, garantissant ainsi sa protection, sa valorisation et sa parfaite et définitive étanchéité.

Catalogue de pochettes

Vous trouverez ci dessous la liste des pochettes à plastifier qui sont en stock et disponibles à la vente.

Pochettes à badges

Pochettes A6, A7, A5

Pochettes A4

Pochettes A3

Pochettes A2

Entretien

Lisez l'article : Plastifiez et protégez durablement vos documents


éléments de Rassurance Plastifieuses.fr