Catégories

Informations

Conseils

Transformer mon panier en devis

Détruire le papier est-il bon pour l’environnement ?

Comment bien choisir votre destructeur de documents

Des destructeurs de documents, il y en a beaucoup.

Des petits, des gros, des automatiques, des coupes droites, des coupes croisées, des micro-coupes, des niveaux P4, des niveaux P5, de marque Ideal, Hsm, Fellowes, Rexel, qui acceptent les cartes bancaires, qui détruisent les CD et DVD.

On en trouve dans le commerce spécialisé, en grande distribution, sur internet.

Bref, l'offre est abondante. Oui, mais la difficulté c'est de choisir un destructeur de documents adapté à VOS besoins !

Définir vos besoins

  • Quels types de papiers devez vous détruire ?
  • Quel impact y aurait-il si ces papiers étaient divulgués ?
  • De quelle législation dépend votre organisation ?
  • Quelles sont les conséquences pénales à une divulgation par négligence ?

Des destructeurs de documents, il y en a beaucoup : des petits, des gros, des automatiques

Les réponses à ces questions vous orienteront déjà sur un premier tri et deux choix possibles :

Un destructeur coupe droite à confidentialité faible avec des prix d'achat plutôt raisonnables et une capacité à réduire le volume des papiers déchiquetés moyenne.

Un destructeur coupe croisée à confidentialité élevée avec des prix d'achat plus chers et une capacité à réduire le volume des papiers déchiquetés assez importante.

Les niveaux de sécurité

Pour les destructeurs coupe droite, la grande majorité est constituée d'appareils de niveau de sécurité P1 et P2 selon la norme DIN 66399 - des broyeurs de documents équipé d'un bloc de coupe droite qui détruit le papier en bandelettes de 3,9 à 6 mm de largeur.

Tel le destructeur 2220 C/F , un appareil de sécurité P2 fabriqué par le fabricant allemand Ideal, par exemple.

Le destructeur choisi devra-il être automatique ou classique ?

Concernant les destructeurs coupe croisée, le choix est plus vaste, ils peuvent être de 3 niveaux de sécurité :

  • Niveau de sécurité P3 (bloc de coupe croisée qui détruit en particules de 4 x 45 mm)
  • Niveau de sécurité P4 (bloc de coupe croisée qui détruit en particules de 3 x 25 mm)
  • Niveau de sécurité P5 (bloc de coupe croisée qui détruit en particules de 2 x 15 mm)

Au dessus de ces appareils, existe la catégorie des destructeurs de haute sécurité de niveau DIN P6 et DIN P7. Ils sont essentiellement utilisés par les services de l'état - recherche, diplomatie, renseignement, armée, police.

Autres critères de choix

En premier lieu, vous avez défini le type de coupe et le niveau de sécurité dont vous avez besoin.

Il reste à préciser d'autres critères de contexte, tels que le nombre de personnes qui vont utiliser quotidiennement la solution de destruction retenue par exemple. Cela peut avoir un gros impact sur votre décision d'achat.

Faut-il un ou plusieurs appareils individuels - voire un peu plus évolués, des destructeurs de petit bureau ? Dès lors, chacun des utilisateurs du bureau bénéficierait d'une machine dédiée.

Ou bien pensez-vous qu'il est préférable d'investir directement dans un gros destructeur de bureau - ce que l'on appelle aussi "destructeur partagé" ou "destructeur d'étage" ?

Contexte d'utilisation

Naturellement, il y a bien d'autres paramètres à prendre en compte :

  • Quelle taille de corbeille ? (combien de fois faut-il la vider par jour ?)
  • Quelle capacité de coupe ? (combien de feuilles à détruite à la fois ?)
  • Quel cycle de destruction ? (en continu ou avec période de refroidissement ?)
  • L'appareil doit-il accepter agrafes ? trombones ? cartes bancaires ? CD et DVD ?

Le destructeur devra-il accepter les agrafes ? les trombones ? les cartes bancaires ? les CD et DVD ?

  • Quel niveau sonore est acceptable en terme de décibels ?
  • Le destructeur devra-il être automatique (auto-alimenté) ou classique ?
  • Quelle ouverture devra-il avoir ? pour détruire du format A4 ? A3 ? listing ?
  • Accordez vous une importance au lieu de fabrication ?
  • Avez-vous une marque de prédilection ? Une couleur de préférence ?
  • L'appareil devra-il être mobile ? Avec des roulettes ou pas ?
  • Comment se passe le S.A.V. en cas de problème ultérieur à la période de garantie ?
  • Le destructeur doit-il être alimenté manuellement ou automatiquement en huile ?

Vous vous en rendez bien compte, il est évident que l'achat d'un destructeur de document, sauf les petits modèles individuels peut-être (et encore), n'est pas à envisager avec légèreté.

Il faut véritablement se poser les bonnes questions sous peine d'être déçu de son investissement.

Car c'est bien de cela qu'il s'agit : d'un investissement à long terme sur la confidentialité et la protection des données.

Un acte réfléchi

On n'achète pas un destructeur de documents par impulsion, comme on s'équiperait d'un télécopieur ou d'une calculatrice.

Les implications sur la protection de la confidentialité des données que l'on va détruire peuvent entraîner des conséquences judiciaire et financières lourdes.

Selon l'article 226-22 du code pénal, La divulgation d’informations commise par imprudence ou négligence est sanctionnée de 3 ans d'emprisonnement et de 100 000 € d'amende.

Prenez donc le temps de comparer les destructeurs, les marques, les modèles, les garanties.

On n’achète pas un destructeur de documents comme on s’équipe d’un télécopieur ou d’une calculatrice

Demander des devis, téléphonez, n'hésitez pas à établir un cahier des charges des données que vous avez à détruire, penser à estimer les volumes de papier à broyer, les supports multimédias éventuels (CD, DVD, disquettes, clés USB, microfilms).

N'hésitez pas non plus à laissez vos commentaires sur le sujet.

Publié dans Destruction de documents

Publié le 22/01/2016 14:35:04
Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!
Ajouter un commentaire
Nom :*
Email :*
Message :*
  Captcha
  Ajouter un commentaire
éléments de Rassurance Plastifieuses.fr