Peut-on reconstituer un document détruit par un destructeur ?

Peut-on reconstituer un document détruit ?

Préambule

La question nous est parfois posée : Peut on reconstituer un document déchiqueté par un destructeur ou un broyeur ?

Pour essayer de reconstituer un document passé dans un destructeur de papiers, il faudrait commencer par récupérer et mettre tous les morceaux de papier dans un scanner à plat.

On les photographie en quelque sorte, afin de les transférer dans un ordinateur et les garder en mémoire. C'est la première phase, indispensable mais pas suffisante, pour tenter de reconstituer un document déchiqueté.

Une reconstitution méthodique

Un, ou plusieurs logiciels spécialisés vont ensuite devoir analyser minutieusement chacun des fragments du document détruit en fonction de plusieurs critères (texture du papier, taille du fragment, couleur du texte, police(s) de caractère, forme de la découpe, couleurs des images, etc ...).

Comme pour reconstituer un puzzle, l'ordinateur va alors patiemment tenter de procéder à une identification des morceaux possiblement voisins. Il affichera toutes les concordances des résultats ainsi obtenus sur son écran, ce afin d'obtenir une validation éventuelle, si l'élément est positif, par un technicien hautement spécialisé.

Toutes les feuilles de papier passées dans un destructeur de documents ne sont heureusement pas reconstituables, en tout cas pas facilement.

En effet, c'est le nombre et la taille des morceaux de papier déchiquetés qui va rendre une opération de reconstitution du document possible ou pas.

Quel type de coupe ?

Par exemple l'utilisation d'une machine à détruire le papier pas cher, un destructeur coupe droite qui découpe le papier en lamelles de quelques millimètres de largeur, peut permettre de reconstituer un document plus facilement, du simple fait d'un très faible nombre de morceaux de papiers détruits.

image d'une feuille de papier déchiqueté par un destructeur

Mais plus le volume des déchets est important, plus il est compliqué de reconstituer une feuille en particules (il est évident qu'une feuille au milieu de 239 autres feuilles est infiniment plus difficile à reconstituer que au milieu de 5 autres feuilles).

Ce genre de destructeur est plus rapide, détruit plus de feuilles en même temps, est moins cher à l'achat, mais est moins sécurisant en terme de confidentialité des informations.

Ce type d'appareil conviendra très bien aux professionnels qui détruisent des papiers standards.

A l'inverse, un destructeur coupe croisée détruit moins de feuilles d'un seul coup, est plus cher, moins rapide, mais il présente de réelles garanties de confidentialité, rendant infiniment plus difficile et plus longue la reconstitution d'une feuille broyée en centaines de petites particules.

Des documents ultra-secrets

Le meilleur de la sécurité en matière de destruction pour détruire du papier administratif confidentiel reste le destructeur haute sécurité, de niveau P6 ou P7. Ces appareils déchiquètent le papier en milliers de minuscules confettis.

Principal inconvénient : Ils sont très chers et sont assez lents. En plus, ils ne détruisent que quelques feuilles en même temps. Principal avantage : Ils rendent quasiment impossible toute reconstitution du document initial !

C'est le type de déchiqueteuse à papiers qui convient si on veut assurer la totale confidentialité des informations ultra-secrètes à détruire.

Ces destructeurs haute sécurité sont généralement utilisés par les services gouvernementaux (Renseignement, Police, Gendarmerie, Industrie de l'armement, Armée, Diplomatie).

Vidéo destruction niveau P6

Vidéo destruction niveau P7

Ressources sur le sujet


Rassurance banque et mandat administratifRassurance livraison et retour gratuitsRassurance paiement sécurisé et en 3x sans fraisRassurance téléphone numéro vert et slogan